Histoire

Quelques lignes d’Histoire…

L'étude du bâti ne permet pas toujours d’écrire l’Histoire des lieux ; les textes anciens viennent compléter le tableau et placent l’origine de Saint-Martin-de-Brômes au XIème siècle.

Baigné par les eaux du Colostre, Sancti Martini de Bromezes, comme écrit dans le Cartulaire de Saint Victor en 1064, voit son habitat se former par agglomération autour d'une église.

Un acte de donation de 1042 des frères Guntardus et Ugo Tinetus à l’abbaye Marseillaise mentionne l’existence d’une église et du territoire de Saint-Martin-de-Brômes.

Un accord, fixant les obligations mutuelles entre moines et chevaliers, signé le 9 novembre 1182, témoigne que Saint-Martin était un domaine monastique de Saint Victor. L’accord prévoit la construction de la maison des moines, l’assistance, le conseil et la fidélité des chevaliers fieffés.

Ces quatre chevaliers que sont : Rostang et Bernard de Brômes et Guillaume et Raimond de Saint Martin reconnaissent tenir à l’abbé tout ce qu’ils possèdent et protègent le castrum au nom du monastère. Le terme castrum, fixe un premier état de construction du village de Saint-Martin-de-Brômes (bourg fermé et fortifié ou château fort, forteresse).

Enfin, en 1343, Boniface de Castellane, seigneur du village voisin d’Esparron-de-Verdon, échange avec l’abbaye de Saint Victor, la terre d’Oriol, contre celle de Saint-Martin. On peut supposer qu’à l’occasion de cette nouvelle possession, le seigneur fit ériger la belle tour de pierre qui domine le village depuis le XIVème siècle.

©2017   |    Mentions légales   |    Contact    |    Réalisation Galets Bleus Web   |